La santé serait-elle dans votre assiette ?

D’après les constats établis par le corps médical, il s’avère que la nutrition a un rôle majeur dans l’accélération du processus de vieillissement du sénior. En effet, des apports alimentaires trop riches, insuffisants, standardisés, inadaptés, voire « toxiques », favoriseraient l’apparition de maladies. Un sujet sain ne doit pas s’alimenter comme un sujet malade. Souvent dénutris, malnutris, ou carencés, nos séniors voient leur santé ainsi se dégrader plus rapidement.

D’une manière générale les mauvaises habitudes alimentaires sont uniquement et à tort associées à une alimentation trop riche, tout particulièrement pour les maladies cardio-vasculaires. Il en est tout autrement pour d’autres pathologies, où l’insuffisance nutritionnelle peut poser des problèmes.

Les déséquilibres alimentaires chez les personnes âgées peuvent avoir plusieurs causes, tels les problèmes dus à la mastication, la perte du goût, les intolérances alimentaires, la diminution de la sensation de soif ou de faim, la disparition du plaisir de manger, la digestion difficile, et les incidences médicamenteuses avec effet anorexigène entre autres…

De ces causes résultent des cas de dénutrition, c’est-à-dire, une insuffisance en quantité et en qualité des apports alimentaires nécessaires. Ainsi la personne âgée se retrouve carencée, elle perd du poids, de la masse musculaire. Son état général s’altère, l’asthénie (la fatigue) s’installe, l’anorexie s’invite aussi et le sujet « se grabatise » très vite. Mais ce ne sont pas les seules causes de dénutrition, elle peut survenir par des évènements externes comme les handicaps moteurs ou visuels, l’isolement ou la perte de revenus.

SPORTSENIOR requiert votre attention sur le rapport entre la nutrition et les états inflammatoires.

Les séniors, plus fragiles, sont soumis fréquemment à des épisodes inflammatoires et infectieux (cancers, grippe…). Durant ces périodes, le corps va lutter et ce combat va coûter cher en énergie consommée. Les catabolismes musculaire, protéique, osseux, calcique, lipidique, assortis d’un déficit d’appétit expliquent la perte de poids et l’affaiblissement du malade. La dénutrition est installée, et plus le corps est carencé, plus le risque de troubles fonctionnels d’organes augmente.

Compenser ces carences alimentaires en « suralimentant » les patients en protéines, en minéraux, en vitamines puis en rééquilibrant les rations alimentaires est une des solutions. Rester vigilants sur l’alimentation des séniors est crucial. Voilà comment la nutrition devient une médecine, alors ne la négligeons pas !

SPORTSENIOR met à votre disposition ses compétences au travers de son équipe de diététiciens.

Les Bienfaîts du Sport

Vieillir est inévitable, alors autant vieillir en bonne santé ! L’activité physique offre de réels bénéfices pour la santé. Elle freine le déclin des capacités fonctionnelles. Mais elle réduit aussi les risques de maladies liées à l’âge et à la sédentarité, elle régule le sommeil, elle développe la confiance en soi, et elle peut recréer du lien social.