La grille A.G.G.I.R. est aujourd’hui la référence reconnue d’évaluation du niveau de dépendance ou de perte d’autonomie. Outre qu’elle serve de base à l’obtention des aides sociales et de l’APA, elle met en lumière, de manière objective, les soupçons et constats d’altérations ou de déficiences physiques et psychiques de la personne âgée. Ainsi elle permet d’éveiller les consciences et de décider des solutions concrètes à mettre en place pour pallier au manque d'autonomie.

Il y a 17 variables d’évaluation dont 10 dites « discriminantes » axées sur l’autonomie physique et psychique et 7 dites « illustratives » relatives à la perte d’autonomie domestique et sociale, dont résultent 6 niveaux d’autonomie (GIR 1 à GIR 6).

GIR 1 : correspond aux personnes âgées confinées au lit ou au fauteuil, dont les fonctions mentales sont gravement altérées et qui nécessitent une présence indispensable et continue d’intervenants.

GIR 2 : comprend deux catégories de personnes âgées :

  • Celles qui sont confinées au lit ou au fauteuil, dont les fonctions intellectuelles ne sont pas totalement altérées et dont l’état nécessite une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante.
  • Celles dont les fonctions mentales sont altérées, mais qui ont conservé leurs capacités locomotrices.

GIR 3 : concerne les personnes âgées ayant conservé leur autonomie mentale, partiellement leur autonomie locomotrice, mais qui nécessitent plusieurs fois par jour des aides pour leur autonomie corporelle.

GIR 4 : comprend deux catégories de personnes âgées :

  • Celles qui n’assument pas seules leur transfert mais qui, une fois levées, peuvent se déplacer à l’intérieur de leur logement. Elles doivent parfois être aidées pour la toilette et l’habillage mais s’alimentent le plus souvent seules.
  • Celles qui n’ont pas de problèmes locomoteurs mais qui doivent être aidées pour les activités corporelles et les repas.

GIR 5 : comporte les personnes âgées qui se déplacent à l’intérieur de leur domicile, s’habillent et s’alimentent seules mais ont besoin d’une aide ponctuelle pour la toilette, la préparation des repas et le ménage.

GIR 6 : regroupe les personnes qui n’ont pas perdu leur autonomie pour les actes de la vie courante.

Seuls les quatre premiers GIR de la grille nationale ouvrent droit à l’APA, dès lors que les bénéficiaires répondent aux critères d’âge et de résidence. Les personnes âgées classées en GIR 5 et 6 peuvent néanmoins prétendre au versement des prestations d’aide ménagère servies par leur régime de retraite ou par l’aide sociale départementale.

Dépendance et Grand Âge

La dépendance est l’état de celui qui est dans l’incapacité d’effectuer des tâches courantes de la vie quotidienne sans l’aide d’une tierce personne. Il existe plusieurs niveaux de dépendance et il est important de bien les identifier afin d’adapter au mieux les besoins. La grille A.G.G.I.R. permet d’évaluer d’une manière très précise le degré d’autonomie de la personne âgée.

Testez vos capacités

Et si vous aussi étiez concerné par le risque de chutes ? Avez-vous déjà perdu l’équilibre ou chuté cette année ? SPORTSENIOR vous propose quelques tests très révélateurs du potentiel de chutes de la personne âgée. Ces tests sont une première mesure de détection, et le cas échéant, ils doivent vous inciter à réagir.

Ergothérapie

Qui n’a jamais manqué de tomber dans sa salle de bain, s’être pris les pieds dans le tapis du couloir, ou dans le fils électrique de la lampe du salon ? Etes-vous certain que l’aménagement et l’équipement de votre domicile ne présentent aucun danger pour votre quotidien ? N’est-il pas plus difficile, pour vous, d’assurer les gestes de base du quotidien ? Avez-vous chuté dernièrement ? Les bilans d’ergothérapie mettent en lumière les facteurs potentiels de chutes, qu’ils soient physiques, matériels et environnementaux et les traitent.